J'peux pas j'ai piscine

Je déteste la piscine J’arrive pas à rentrer dans l’eau, elle est toujours trop froide à mon goût. Puis quand on sort c’est le pire. J’ai l’impression d’être un poulet sans plumes. En plus, je sais pas nager (je ressemble à un chien qui se noie), le monde me tape sur les nerfs, j’aime pas la population (tu sais,Piscine les petits qui sautent et t’éclaboussent alors que t’es pas encore mouillée et que t’as rien demandé).  Je me mange tous les nageurs, les plongeurs qui me plongent dessus, je reçois des coups de jambes, des coups de griffes, des coups de pieds… L’enfer. Mais pourquoi Mr Patate veut me forcer à nager 1 heure bordel ?! Quitte à venir, je peux rester au bassin des enfants et profiter des bubulles, non ?

Grognasse va ! Oui je sais, mais quand j’aime pas, je ne peux pas faire semblant. Nan franchement, beurk.

Mais comme il y va quand même, je le suis. On est inséparables, on fait tout à 2 c’est la règle. S’il y en a un qui fait poney, l’autre fera poney aussi. S’il y en a un qui mange un gâteau, l’autre doit manger du gâteau aussi. S’il y en a un qui va au Mac Do, l’autre doit y aller aussi. S’il y en a un qui va courir, l’autre ramène sa fraise. C’est comme ça pour tout. A 2 ou rien du tout.. Sinon ça fait des jalousies (c’est beau l’amour fusionnel). Si on fait pas ensemble, c’est qu’on a VRAIMENT pas le choix.

Piscine bulles1ère séance : je m’arme de courage, et je me lance. Me voilà partie pour une séance de sport. Quelques brasses plus loin (2 pour être exact), je perds mon maillot de bain. Oh ! Il est devenu trop grand le crétinou. C’est que j’ai maigrit ! Yes ! Enfait non, l’élastique a juste mal supporté la machine à laver. Oh que c’est bête... Bye bye chéri, à moi les bubulles massantes dans le dos !

2ème séance : plus d’excuses, Mr Patate m’a fait investir dans un magnifique maillot de bain hippie. Il me traine à la piscine municipale de chez nous (attention !). Elle est toute neuve, toute fraîche (la piscine, pas moi), et la ville en est fière. Ben elle est pas si top que ça. Toute petite, trop chère pour la grandeur du bassin. Dommage… Mais bon, ça fait du bien et notre corps nous remercie. J’ai réussi à nager 1 heure complète sans m’arrêter. Je ne suis pas peu fière (expression préférée de Soeurette). Je ne vois plus rien à cause du chlore, ça pique les yeux. On sort, on se douche, on s’habille tous fiers de nous, jambes flageolantes après cet effort intense.

Petite particularité chez nous : les cabines sont sous vidéo surveillance. Oui oui, la cabine où on se retrouve tout nu pour se changer. Bande d’obsédés…

Je me place devant le miroir pour me recoiffer : on dirait que j’ai pas dormi depuis un mois. Mes yeux sont rouges injectés de sang. En plus en ce moment je travaille de nuit. Ben je les ai gardés tous rouges jusqu’au lendemain. Le soir, les gens se sont demandés ce qu’il m’arrivait. « Soit elle est très fatiguée, soit elle se drogue, mec. »

Ils tentent : « Oh ! Tu viens de te réveiller ? 
– Ben non il est 21 h patate je suis pas une poule !
Ah donc elle se drogue les gars ça se voit…
– Mais, mais, mais… Mais noonnnn je suis allée à la piscine ! »

Et ben cette phrase, elle vous fait perdre toute crédibilité. Rien que le mot « piscine », ça casse tout.

Bref. Mon cher et tendre a réussi à m’y faire prendre goût. J’ai du plaisir à nager, à sentir l’eau glisser sur ma peau, à sentir mon corps se porter tout seul… Oulalaaaa ! Du coup, pour fêter notre nouvelle implication, on a investi dans du matériel de haute technologie : des lunettes (la base si tu veux pas passer pour une toxico), et des palmes spéciales musculation des jambes. Elles sont plus courtes que les palmes classiques. Mr Patate a même trouvé des palmes de mains pour se muscler les bras. C’est top si vous voulez faire un peu de renforcement musculaire en même temps que le cardio. Et ça permet de varier les exercices, et donc de ne pas s’ennuyer. Et ça, c’est important ! On les as prises chez décathlon. Si vous voulez en savoir plus, rendez vous ici et ici

J’étais septique au début, mais après le test, je ne peux plus m’en passer. Je les adore 

Il existe même des MP3 waterproof pour ceux qui ne peuvent pas se passer de musique pendant leur . On n’en a pas pris, mais j’étais bouche bée devant tant d’innovation. On n’arrête pas la technologie…

C’est tout bête, mais avoir un peu de matériel ça motive. C’est même moi qui a été à l’initiative de la 3ème séance. Mr Patate content. La piscine, lui, c’est son domaine.

Piscine

3ème séance : j’entre dans la piscine en mode vainqueur. Attention là ça rigole plus, c’est ma journée. J’ai la patate, du matériel trop stylé, et compte bien péter tous les records. Je me place devant le bassin de compétition, petit étirement à droite, à gauche, et plouf, c’est parti piscine(même pas froid). Je chausse mes super lunettes de compétition et je me lance dans une magnifique brasse fluide. Grâce à mes lunettes, je peux enfin voir ce qu’il se passe sous l’eau. Je vois l’eau claire, je vois le fond de la piscine, je vois les fesses de Mr Patate devant moi (beau gosse va), je peux même lui faire coucou sous l’eau.

Après un petit échauffement je mets mes super nouvelles palmes. Trop cool… D’un coup je suis propulsée en avant, je glisse, ça va vite, je suis un poisson. Je nage sur le ventre, sur le dos, sur le côté, sans les jambes, sans les bras… Génial. J’arrive même à esquisser un semblant de Crawl sans me ridiculiser. Si on est motivé pour une petite demi heure de route, on peut changer de piscine pour en trouver une plus grande. Là, on a la chance de pouvoir aller dans un bassin extérieur immense. C’est génial. Voir le ciel et les arbres quand on nage, ça fait vraiment bizarre. On se sent libre, hors du temps… Petit bonus, l’eau est chauffée. Donc même s’il fait 3 degrés, on est bien dans l’eau. J’adore j’adhère.

Au bout d’une heure Mr Patate m’arrête :

« C’est bon chérie, c’est fini ça fait 1h15 !

QUEUUUOOOUUUAHHH ? Déjà ?

Mais euhh je veux continuer moi je suis bien là !»

Sortie de piscine : un peu trop rapide. C’est que ça a bien bossé dis donc là dedans. Plus de jambes, elles se dérobent sous mon poids. J’ai l’impression de peser 10 tonnes et je manque de me casser la figure. C’est que ça a été efficace c’est bien.

Dis, on y retourne quand ? Hein ? Hein ?

… Qui l’eu cru …

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 2 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :