Aujourd’hui, je vais vous parler d’une très sympa qui aidera toutes les personnes souhaitant maîtriser leur alimentation tout au long de la journée ou souhaitant perdre du poids.

avoir-la-forme




Pour garder la forme, il n’y a pas de secrets. Il vous faudra une alimentation équilibrée à base de fruits, légumes et protéines, ainsi que la pratique régulière d’une activité physique tout en limitant l’apport en gras et sucre. Soit, une hygiène de vie saine. Dans le cadre d’un régime, l’activité physique est très importante. Elle permet non seulement de se dépenser, mais aussi de développer ses muscles. Résultat : on augmente son métabolisme de base, ce qui veut dire qu’on brûle plus de calories en restant au repos. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on va développer sa masse musculaire. Et le muscle, ça consomme. Intéressant n’est-ce-pas ?

Avoir une alimentation saine, avec toutes les tentations qui trainent en permanence (sans parler de la pub à la télé qui est basée à 80% sur la nourriture), c’est pas toujours évident. Pour vous aider, il existe maintenant de nombreuses applications pour smartphone. J’en ai testé plusieurs. Ma préférée : sans hésiter, Lifesum.

…Lumière…

Lifesum est un très bon allié dans le cadre d’un régime pour perdre du poids ou pour garder un poids stable, encore plus si on a tendance à grossir facilement (ce qui est mon cas. Un gâteau = +2 kg. C’est dur, surtout quand on est gâteau-addict). C’est un véritable coach nutritionnel. Elle permet de se rendre compte de ce qu’on mange et de gérer ses quantités et apports plus facilement. Si vous le faites sérieusement, vous devrez peser vos aliments et les entrer 1 à 1. Un peu casse-tête au début, mais une fois que tout est mis en place, c’est beaucoup plus simple.
Concernant la pesée, c’est un coup à prendre. Au bout de quelques jours, vous arriverez à déterminer le poids des portions en un claquement de doigt. Ça c’est la classe. Bon, dans la vie de tous les jours, ça ne sert strictement à rien : « Cher collègue, vous avez pris 300 grammes de purée, c’est un peu abusé ! ». Mais pour son estime personnelle, c’est cool !

En sauvegardant vos aliments préférés, vous les retrouverez plus rapidement pour les prochaines fois. Plus vous l’utiliserez, plus ce sera facile.
Après, elle peut juste vous servir à titre indicatif. Dans ce cas, le but est d’avoir une vision d’ensemble, pas besoin d’être ultra assidu, contentez-vous de rentrer les aliments principaux du repas et les portions à vue d’œil. A vous de voir si vous le faites en mode sérieux ou en mode cool raoul.

Cette application est très complète. Elle est disponible en version gratuite ou en version payante. La version gratuite est très bien. Vous serez juste limité en ce qui concerne la mémorisation des repas (vous ne pourrez créer et sauvegarder que 1 ou 2 repas), mais ce n’est pas très utile donc on s’en passe : il est rare qu’on mange la même chose tous les jours, à part éventuellement le petit déjeuner (ce qui fait 1 repas, niquel). Renseigner votre adresse mail permettra de sauvegarder/restaurer tous vos paramètres.

Lors de la première mise en route, l’appli vous posera quelques questions pour vous faire un programme personnalisé. Il vous faudra renseigner votre objectif : garder la forme, gagner en masse musculaire, ou perdre du poids. Elle vous proposera ensuite différents types de régimes à suivre (régime classique, régime à base de protéines…).

Appli lifesum

Ici, j’ai choisi l’option « perte de poids ». J’aurais pu choisir garder la forme. Mon but n’ai pas forcément d’en perdre, mais de rester stable car je suis une bonne vivante et je résiste très mal à la tentation (je suis faible). J’aime manger et ai tendance, parfois, à me sentir un peu trop en confiance, et donc me lâcher (il m’arrive de frôler la boulimie). J’ai besoin de pouvoir me faire plaisir. L’appli me permet de contrôler mon alimentation la semaine pour pouvoir me faire plaisir sans culpabilité le week-end.

Une fois quelques paramètres entrés (sexe, âge, taille, poids actuel,…) l’appli vous indiquera le nombre de calories dont votre corps a besoin chaque jour. En fonction de celui-ci, elle vous proposera un apport quotidien que vous pourrez modifier. Si vous diminuez votre apport quotidien, vous perdrez du poids plus rapidement. Si vous l’augmentez, forcément, il faudra un peu plus de temps. L’appli vous indiquera également, en fonction de votre choix, le temps nécessaire pour arriver à votre objectif. Perso, je vous conseille de ne pas descendre en dessous de 1300 calories par jour. Sinon, bonjour la frustration et la faiblesse. Et puis suivre un régime, ça peut être très fatigant. Il vous faut donc suffisamment de force pour tenir toute la journée. Sinon, vous risquez de tourner au ralenti et de ne pas être productif. Un conseil : fractionnez vos repas. Mangez en petites quantités plusieurs fois par jour. Par exemple, quand je suis au travail, j’amène ma lunch box. Je mange mon  plat, mais mon dessert attendra le goûter. Pareil pour le repas du soir et le petit déjeuner. Je fais donc 5 à 6 petits repas par jour. Vous ferez petit à petit rétrécir votre estomac et serez rassasié plus rapidement.

S’aider avec l’application pour manger mieux et moins, c’est bien. Mais autorisez-vous 1 ou 2 jours de pause dans la semaine sans elle et faites-vous plaisir raisonnablement. Sinon vous risquez la saturation et  la déprime. Attention, ce n’est pas une excuse pour s’empiffrer !

Si vous avez une envie fulgurante de sucre, mangez vos petites douceurs de préférence le matin au petit-déjeuner. Vous les éliminerez tout au long de la journée. Si vous les consommez le soir, ce sera directement stocké dans les cuisses ou les fesses. Après, si vous pensez que la fin du monde est proche et que vous avez besoin d’un max de réserve pour survivre… Allez-y, c’est une autre option.

Gérer son envie de manger : on pense avoir faim, mais souvent ce n’est qu’une sensation. La sensation de faim disparait généralement au bout de 30 minutes. Vous avez faim ? Prenez 2 grands verres d’eau et patientez ½ heure. Après ça, si vous avez encore faim, autorisez-vous un petit en-cas.

Après tous ces petits conseil, passons à l’application…

Application Lifesum

Après la première mise en route, c’est très simple. La page d’accueil vous montre:

  • le nombre de calories restantes à consommer (varie en fonction des ajouts réalisés)
  • le nombre de calories ingérées
  • le nombre de calories brûlées (si vous ajoutez une activité physique)
  • un système de jauge concernant l’apport en glucides, protéines et lipides.

Cliquez pour agrandir les images, appuyez sur la touche « échap » pour en sortir

Vous trouverez différents items à remplir : petit-déjeuner, déjeuner, dîner, en-cas, activité physique. C’est pas compliqué : on clique sur le repas, et on commence à entrer ses aliments. Un peu fastidieux au début, mais avec le bouton « fréquent », on s’y retrouve très vite. De plus, vous avez la possibilité d’enregistrer les aliments que vous mangez souvent en tant que favori (petit cœur en haut à droite). Ils seront alors en première place dans la liste des propositions quand vous cherchez quelque chose. Pratique…

Il y a énormément d’aliments enregistrés dans la base de données de Lifesum. Vous trouverez forcément ce que vous cherchez. Sinon, vous avez toujours l’option « entrée manuelle ». Il vous suffit de saisir le nom de l’aliment et les calories qu’il contient.

Lorsque vous choisissez un aliment, il vous faudra enregistrer la quantité ingérée. L’appli vous propose des quantités pré-enregistrées, mais libre à vous d’ajouter les poids manuellement. D’où mon histoire de pesées fastidieuses au début. Elle vous  renseignera sur les infos nutritionnelles (proportion de graisse, protéines et glucides) de chaque aliment.

Concernant l’activité physique, de nombreux sports sont également pré enregistrés. Vous pouvez faire votre recherche en français, mais les résultats s’afficheront en anglais. English spoken ? Of course baby ! Vous aurez une idée du nombre de calories brûlées en fonction de la durée de l’exercice.
Comme pour les aliments, vous pouvez faire une entrée manuelle et ajouter par vous-même l’activité physique de votre choix et le nombre de calories brûlées.

Si vous décidez de vous mettre au , autorisez-vous un peu plus de marge dans vos apports caloriques pour les jours actifs. C’est le moment de se faire plaisir sans culpabiliser. Il est plus sage de se faire plaisir APRES le sport plutôt qu’avant. Parce que « après l’effort, le réconfort », et votre séance n’en sera que plus efficace pour brûler les graisses. Sinon, votre corps utilisera ce que vous venez de manger comme énergie et se puisera moins dans vos réserves.
Avant la pratique d’une activité physique, mangez léger. Vous serez plus productif et efficace. Si vous mangez trop, vous serez gêné et votre performance chutera inexorablement.
Après la séance, attendez au moins 1 heure ou 2 avant de manger. N’oubliez pas que pour perdre du poids, vos dépenses énergétiques doivent être supérieures à vos apports quotidiens. Il faut toujours équilibrer la balance. Si je brûle 500 calories, je m’autoriserai 200 à 300 calories de plus dans ma journée, pas plus, sinon je perds le bénéfice de mon sport.

L’appli vous propose de renseigner un objectif « consommation d’eau ». N’oubliez pas de boire régulièrement. Consommer de l‘eau en grande quantité est la base pour être en bonne . Buvez régulièrement tout au long de la journée (au minimum de chez minimum 1,5 L), et prenez 2 grands verres d’eau avant et après chaque repas. Ça vous remplira le ventre, et la sensation de satiété se fera plus rapidement. Misez également sur le thé. Click, vous trouverez un billet sur le sujet. En plus, le thé possède un pouvoir hydratant plus élevé que l’eau toute seule. Top ! Cependant, consommez-le à distance des repas car il perturbe l’absorption du fer par l’organisme. Moins top.

Lifesum vous dira un petit mot : 




  • Si vous atteignez votre objectif quotidien, il vous dira : « Gagné ! Vous avez atteint votre objectif de la journée »
  • Si vous ne mangez pas assez : « vous pouvez manger plus » Oooohhh ! Dis le encore !
  • Si vous mangez trop « vous pouvez y arriver ! Gardez le cap et demain, vous battrez tous les records ». C’est sympa, il pourrait dire « vous vous êtes empiffré aujourd’hui, c’est pas bien ».
  • Pour chaque repas : « Ce repas était *smiley applaudissements* » ou « ce repas était ….. calories en dessus », ou « ce repas était ….. calories au-dessus »

Les félicitations intégrées, j’adore. Ca fait du bien au moral, ça motiveL’appli vous propose également des recettes de cuisine équilibrées, tout en vous renseignant sur les valeurs nutritionnelles. Vous pouvez les sauvegarder et les retrouver à tout moment.

Appli lifesum

Pour chaque repas, vous pourrez trouver des infos sous forme de fromages (c’est comme ça que j’appelle les diagrammes ronds) indiquant les proportions de glucides, protéines et graisses du repas en question. Il y a un quota à ne pas dépasser sur la journée. Vous pourrez le contrôler en un clin d’œil sur la page d’accueil grâce aux petites jauges dont je vous ai parlé.

Appli lifesum

Dans le menu, vous aurez accès à vos données personnelles en cliquant sur « Moi ».

L’onglet « corps » vous renseignera sur l’évolution de votre poids. Vous pouvez entrer d’autres données comme le tour de poitrine, de bras, ou de taille.

Dans l’onglet « style de vie », vous trouverez d’autres diagrammes vous renseignant sur vos habitudes sur une certaine durée (au choix : 1 semaine, 1 mois, 3 mois, ou depuis le lancement de l’appli).
Vous trouverez :

  • Votre apport calorique quotidien
  • Votre apport calorique par repas
  • Votre apport calorique par catégorie (fruits, légumes, produits laitiers…)
  • Votre apport nutritionnel (en glucides, protéines et graisses)
  • Votre consommation d’eau
  • Votre activité physique

L’onglet « mes préférences » réfère tous vos aliments / plats / recettes préférées. Vous pouvez les modifier à tout moment.

Vous pouvez également synchroniser l’appli avec plusieurs applications santé (Google Fit, Moves, Jawbone), et avec la balance connectéee Withings pour avoir un suivi optimal.

Vous voilà prêts, vous pouvez vous lancer ! De mon côté, comme je l’ai expliqué plus haut, je le fais en mode cool raoul. Je ne renseigne que les aliments principaux de mon repas et zappe les aliments à faible calories consommés en toutes petites quantités style vinaigrette (allégée), sauce (allégée aussi), cornichons, oignons… Il m’arrive même de zapper des repas entiers (c’est l’effet flemme). J’estime que je consomme environ 150 à 200 calories de ce qui est négligeable. Du coup, si à la fin de ma journée mon compteur totalise 900 calories, ma tête me dit : « t’emballe pas, c’est plus autour 1 100 cocotte, on se détend ». J’essaye de garder à l’esprit qu’il ne faut pas se lâcher sur les quantités, le but n’est pas de se restreindre à mort mais juste garder le contrôle.

Je prévois mes repas sur la journée en les entrant dans l’application. Ensuite, je prépare mon repas et modifie les quantités en fonction de ce que me dis l’application pour rentrer dans mon quota quotidien. Grâce à ça, ma journée est déjà remplie, je n’ai plus qu’à ajouter mes en-cas, et je ne me prends pas la tête. Bien sûr, ça demande une certaine organisation. Le plus difficile, c’est quand votre quota est presque plein et qu’une charmante collègue vient vous voir en susurrant : « Sofhy ? Un ptit Cookie ? » A ce moment-là, dans ma tête, c’est la guerre… « Un p’tit cookie c’est rien… Voyons… *recherche dans Lifesum* 80 calories ? Pas bien ! Tant pis, je ne mangerai pas d’œuf dur ce soir. »

Ca fait maintenant quelques mois que je l’utilise, et elle m’a été d’une aide précieuse pour les périodes post orgie culinaire. Ça a été difficile au début. On se rend compte à quel point la jauge monte vite. Mais quand on s’y tient, au bout d’un moment on s’habitue et on arrive à s’en contenter. Et puis je vous raconte pas la fierté quand on atteint l’objectif. Mon estomac a considérablement rétrécit. Je suis complètement calée avec 2 carottes, c’est pour dire… Bien sûr, avant d’en arriver à ce stade, ça a été le parcours du combattant. Il est difficile de changer ses habitudes dans lesquelles on se plait pour de nouvelles. Et pourtant, c’est bien là la clé : changer ses habitudes, et arriver à y prendre plaisir. Pour moi, le plus dur a été de résister à la faim et à mon besoin vital de sucre. Il faut arriver à prendre son mal en patience en gardant son objectif à l’esprit. Après une période de dépression (c’est une drogue, donc ne pas manger de sucre quand on adore ça, c’est digne d’un sevrage de toxico), on s’habitue. La moindre gourmandise devient juste exquise. On apprend à manger différemment, on apprécie un aliment à sa juste valeur. Alors en y réfléchissant bien, je préfère manger moins mais mieux. Je vous raconte pas l’orgasme de bouche que je me tape quand je mange une tarte au citron.

Je ne me considère pas en régime, mais savoir que je mange mieux et sainement me fait du bien. J’ai repris le contrôle. Je me sens mieux dans ma tête, en meilleure forme, et mon corps me dit « merciiii !!! ». Si en plus vous vous lancez dans la pratique d’une activité physique, vous allez vous sentir encore mieux.

Comme on dit :

Un esprit sain dans un corps sain – Et la vie vous tendra la main 😉  

Esprit sain dans un corps sain

N’hésitez pas à jeter un oeil ou 2 sur mes articles Sport pour être au top de votre forme ! Ca se passe ici, ici et ici !

 

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 5 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :