Quel gras manger ?

Comment faire les bons choix ?

Quand on est dans une optique de reprendre sa santé en main, il ne faut surtout pas adopter un régime pauvre en graisses car le gras, c’est tout simplement la vie. Le corps a besoin de gras pour fonctionner de façon optimale. Le gras permet de synthétiser les hormones, les messagers chimiques du corps, il entre dans la composition même des cellules, il permet au corps de se régénérer, et il est une excellente source d’énergie ! La plupart des vitamines sont liposolubles, ce qui veut dire qu’elles ont besoin de gras pour être assimilées !

Le cerveau et le système neuronal est fait de gras. Ne pas en manger, c’est se tirer une balle dans le pied. Pas de fonctionnement optimal sans graisses dans son assiette. 

Mais pour retrouver sa santé, il faut absolument faire la différence entre le bon et le mauvais gras.

J’avoue que c’est un sujet où on se perd très facilement tellement il y a d’informations à ingurgiter en même temps.

Aujourd’hui, nous allons remettre un peu les choses à plat, de façon simple, afin de rendre à César ce qui est à César !

Alors… C’est parti !

Déjà, il faut savoir que tous les gras ne se valent pas. Il va falloir différencier le bon gras et le mauvais gras.

 

Le mauvais gras, qu’est ce que c’est ?

Quel gras manger

Le mauvais gras, ce sont les graisses trans, hydrogénées, partiellement hydrogénées, raffinées, chauffées…

Ce sont les graisses utilisées pour l’élaboration de nos recettes préférées auxquelles les industriels nous ont complètement rendus accros. Ces graisses ont été modifiées par des procédés chimiques qui modifient la structure interne des molécules, les rendant parfois toxiques pour le corps. Ce sont des graisses qui n’apportent absolument aucun bénéfice pour la santé. C’est ce qu’on appelle les calories vides : elles n’apportent rien et sont stockées directement car elles sont inutilisables !

De plus, concernant les plats préparés, les industriels ont tendance à mixer le gras avec le sucre. Le sucre étant responsable d’un pic d’insuline, l’hormone de stockage, les graisses seront directement stockées dans notre corps. Et je ne te parle pas des additifs alimentaires pour améliorer le goût, la couleur et la conservation des aliments.

Tu penses donc manger un bon plat qu’on te vend « équilibré », mais c’est enfait une jolie bombe à retardement. Crois moi, les industriels se tapent de ta santé. Ce qui les intéresse, c’est la thune !

Concernant les huiles, il faut à tout prix éviter les huiles raffinées. Une huile raffinée est une huile obtenue avec des solvants.

Un solvant est une mixture bien chimique qui permet un rendement beaucoup plus intéressant que d’utiliser des procédés mécaniques. Comme les solvants laisses un goût désagréable dans l’huile, il faut encore d’autres traitements chimiques pour enlever ce mauvais goût.

Certaines huiles sont également chauffées à très haute température afin de les rendre stables et d’augmenter leur durée de vie. 

Par ces procédés, on perd toutes les qualités nutritionnelles de l’huile qui sont pourtant essentielles pour la santé !

De plus, chauffer des huiles à haute température produit des composés chimiques nocifs pour le corps. C’est aussi le cas des huiles qu’on utilise pour faire frire.

Tu l’auras compris : fuis ces acides gras ! Ils ne t’apporteront rien, à part des problèmes de santé !

Le bon gras, qu’est ce que c’est ?

Quel gras manger

Ici, il y a encore différents types d’acides gras : les acides gras saturés et les acides gras insaturés, dans lesquels on retrouve encore une autre catégorie de graisses : les graisses poly-insaturées et mono-insaturées. Je ne rentrerai pas des les détails aujourd’hui parce que c’est un vaste sujet, ça fera l’objet d’un prochain article / vidéo.

On pense souvent que les acides gras saturés sont nocifs pour la santé. Oui, s’ils sont consommés en excès, c’est le cas. Mais ils ont tout à fait leur place dans une alimentation équilibrée et variée ! Ils ne sont surtout pas à chasser car ils participent au bon fonctionnement du corps. Ils entrent par exemple dans la composition des membranes cellulaires pour les rendre fortes et solides ! On les

Les acides gras insaturés sont une mine d’or pour notre organismes. Ce sont ceux à privilégier au maximum car il ont de très bons effets sur la santé en général. Il n’y a qu’à prendre l’exemple de l’huile d’olive qui a largement prouvé ses effets bénéfiques sur la santé !

Comment faire les bons choix ?

Pour faire les bons choix, c’est donc très simple : oublie les produits industriels et tourne toi vers les aliments les plus simples, les plus naturels et les plus bruts possible !

Essaye de cuisiner par toi-même le plus possible !

Fais toi plaisir en mangeant de la charcuterie si tu en as envie, mais avec modération !

Concernant les huiles, lis les étiquettes et choisis le plus possible des huiles vierges (vierges = qui n’ont pas été chauffées), et obtenues par des procédés mécaniques.

En faisant ça, tu préservera ta santé et rendra service à ton corps !

Alors fais toi plaisir cet été en mangeant une bonne salade de tomate faite avec une bonne vinaigrette maison !

Maintenant que tout ça est clair, passons au bonus du jour : je vais te montrer comment faire une super pâte à tartiner diététique, qui te fera un bien fou au moral et qui ne te ruinera pas la santé ! C’est une recette que j’adore et dont je ne pourrais plus me passer. Sur une ptite tranche de pain avec des bananes, c’est juste le kiff de l’extrême ! 

C’est une recette ultra facile, rapide et avec très peu d’ingrédients. L’ingrédient de base : la noisette. Très peu de sucre, d’ailleurs remplacé par du miel, et du bon cacao non sucré. Que des bonnes choses !

N’hésite pas à augmenter ou diminuer la quantité de cacao et de miel selon tes propres goûts !

La recette de la pâte à tartiner

Les ingrédients :

 

  • 100 g de purée d’oléagineux (amandes, noisettes, cacahuète…)
  • 10 g de cacao en poudre non sucré
  • 7 à 10 g de miel liquide
  • 1 petite pincée de fleur de sel

Il est tout à fait possible de faire sa purée d’oléagineux soi-même. Il suffit de faire torréfier des noisettes ou amandes au four à 150° pendant 15 minutes et de les mixer jusqu’à avoir une consistance lisse et une texture liquide.

Ensuite, il ne reste plus qu’à mélanger les différents ingrédients, et à savourer ! 

Facile !

La fleur de sel apporte un petit plus à cette recette qui est absolument délicieux !

Pourquoi pas aussi ajouter des épices comme de la muscade, du gingembre ou de la cardamome ! Je ne l’ai jamais fait, mais je suis sûre que ça marcherait super bien !

quel gras manger

Et voilà !

J’espère que tous ces conseils et cette recette vous auront plus !

Dis-moi en commentaire si tu étais plutôt du genre le gras c’est la vie ou le gras c’est la mort !

Si tu testes la recette, dis moi en commentaire ce que tu en as pensé !

En attendant, je vous dis à très vite !

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 2 Total: 4]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :