La dernière fois, je vous avais subtilement glissé l’idée de passer vos vacances d’été en Corse.

Maintenant que le décor est planté, nous pouvons entrer dans le vif du sujet avec la toute première étape de notre ! Et pour se remettre d’un long , quoi de mieux qu’un bon

Un bon restaurant, assurément ^^

 Si en plus, c’est un restaurant sur la plage de Santa Giulia, il y a de quoi parfaitement bien commencer ses . C’est garanti ! Oui Messieurs Dames.

U Santa Marina

Admirez cette vue…

A ce moment, nous venons de nous taper quelques heures de route sous un soleil écrasant et sans climatisation (45° dans la voiture, ça dégouline de partout), nous avons fait 3 repas avec un menu exclusif de sandwichs, et nous avons passé une nuit sur le bateau, baignant dans notre jus.

On pue de la bouche et des dessous de bras, on est sale, mais on est heureux parce qu’on débarque enfin à Porto-Vecchio ! Première chose à faire : vider la voiture.

On largue nos affaires en 4ème vitesse au mobil home, on met les maillots de bains qui ont été intelligemment placés tout en haut des bagages pour ne pas les chercher pendant 2 heures, nous prenons notre sac de plage prêt depuis 3 mois exprès pour cet instant précis, puis nous filons directement à la plage de Santa Giulia.

Plage Santa Giulia

Cette plage… Han ! Du sable fin, une eau turquoise avec une température parfaite, tellement qu’on a même pas froid en entrant dedans.

Ce n’est pas pour rien qu’elle fait partie des plus belles plages du monde !

Le restaurant dont je vais vous parler aujourd’hui, on peut le voir tout à gauche sur la photo 😉

Comme je suis sympa, je vous mets une jolie petite carte intéractive. Plus qu’à cliquer, zoomer, dézoomer, et BAM ! Vous pourrez trouver ce magnifique endroit fingers in the nose !

Le marqueur rouge vous donne la position du restaurant dont nous allons parler.

Conseil : mettez la vue satellite pour voir la couleur de l’eau 😉

Arrivé à destination, Mr Patate file déposer nos affaires sur un emplacement hautement stratégique où nous pourrons passer le reste de notre journée en paix, puis nous filons au restaurant. Parce qu’après notre régime alimentaire de la veille, un vrai bon repas se fait hautement désirer.

Pour nous, c’est déjà réfléchi depuis bien longtemps :  ce sera le U Santa Marina.

Ce restaurant, on y passe à chaque séjour en . C’est devenu obligatoire. Et même 2 fois par vacances. Parce que ça vaut vraiment le détour.

Le restaurant est situé directement sur la plage de Santa Giulia, à quelques mètres des bateaux. Le cadre est juste à tomber. Ça motive à faire une journée plage coupée d’un petit restaurant le midi, ou le soir pour ceux qui préfèrent. L’avantage du midi, c’est qu’on peut profiter de la terrasse parfaitement bien ombragée offrant une température idéale pour profiter du moment. Par contre, elle est fermée le soir.

La terrasse offre une vue magnifique de la baie de Santa Giulia. Voyez par vous-même (cf photo ci-dessus). On se croirait dans un fond d’écran d’ordinateur. Ce serait dommage de se priver de ça ! C’est aussi pour ça que nous y sommes allés que le midi. Une fois qu’on y a goûté, difficile de s’en passer de cette belle terrasse.

U Santa Marina
U Santa Marina

Il faut savoir que la carte du midi et du soir sont différentes, à des prix différents. La carte du midi peut convenir à des petits ou moyens budgets, alors que le soir on est plutôt au niveau du gastronomique, donc les prix vont avec. De notre côté, nous n’avons pas testé le restaurant le soir donc je ne pourrai pas vous en parler.

Pour le midi, nous avons trouvé le rapport qualité / prix au top. Chaque plat que nous avons pris nous a enchanté. Ce n’est pas pour rien qu’on y retourne à chaque fois, et oui Francky.

La carte est variée, proposant des salades, des poissons et des viandes. La cuisine est fraîche, locale, et faite avec des produits de qualité. L’accord et la justesse du choix des produits est à chaque fois une belle réussite. Je crois que je n’ai jamais été déçue. Ou alors si, peut-être une fois ou 2, mais ça concernait surtout mes goûts personnels qui n’ont rien à voir avec la façon de cuisiner du chef. Et puis même si ce n’était pas transcendant, c’était quand même bon. Mais je répète, ça ne concerne que quelques plats et nos goûts personnels. Le reste, pour le coup, m’a transcendée pour de vrai. Moi qui pensais ne pas aimer la souris d’agneau, je suis revenue sur mon opinion !

En tout cas, on en a pour notre argent. Nous sommes à chaque fois ressortis heureux avec la peau du ventre bien tendue laughing

Certaines entrées peuvent être servies en plats. On n’est pas obligé de prendre un menu complet, certains plats sont largement suffisants pour satisfaire 1 estomac sans repartir en rampant tellement on se sent lourd.

Le restaurant propose également des poissons issus de la pêche locale. Une petite vitrine sur le comptoir nous montre les différents poissons du jour que l’on peut choisir pour son plat. Le chef nous les cuisine, et BAM ! On le retrouve tout joli dans son assiette.

Attention : le prix est au kilo ! Ça peut aller très vite quand on prend un gros poisson. Nous n’avons pas testé cette option préférant les plats de la carte.

Voici quelques photos des plats que nous avons eu l’occasion de goûter, juste histoire de vous mettre dans l’ambiance…

En tant que sucre-addict particulièrement exigeante en matière de douceur de fin de repas, je dois dire que j’ai été bluffée par leurs desserts. Ils sont créatifs, uniques, raffinés, et vraiment, vraiment très bons. En même temps… A presque 10€ le dessert, il y a intérêt… Mais la promesse est bien tenue, je confirme.

Une fois, j’ai choisi un coulant au chocolat / coco sans grande conviction.

Les coulants, ça me connaît. A chaque fois que j’en ai pris au restaurant, c’était une déception immense. On nous vend un coulant, mais on se retrouve avec un fondant ou un moelleux dans notre assiette. Forcément, c’est pas pareil. Pourtant, la différence est nette et pas du tout négligeable pour un client comme moi ! Ici, j’ai bien eu un coulant. Un vrai. Un qui dégouline dans tous les sens, comme j’aime !

Ce dessert a éveillé en moi des sensations de malade mental.

Il faut le gouter pour le croire… Vous n’imaginez même pas le kiff de trancher son gâteau et de voir ce cœur plein de chocolat et de noix de coco couler dans l’assiette. Doù son nom de coulant d’ailleurs. Logique. Mais pas pour tout le monde visiblement…

Accompagné d’une petite boule de glace coco pour la fraîcheur, c’est juste à mourir instantanément de plaisir. Je pourrais vous en parler des heures, mais bon… Je pense que vous avez compris 😉

Le kifff de l’extrême…

Le restaurant propose également un service de plage, avec des transats en location et la possibilité de se faire servir son repas sur la plage, devant la mer, en mode romain (comprenez manger allongé, comme les romains et le raisin). Pour ceux qui ont un petit creux mais qui ne sont pas prêts à exploser le budget, vous pouvez aussi choisir l’option panini à 7€.

Le restaurant possède une piscine, accessible aux clients. Mais quand on a une si belle plage juste à côté, en général, on spoïle la piscine. En tout cas, nous n’y avons pas mis les pieds.

L’équipe est jeune et dynamique. L’accueil a été à chaque fois agréable, et le service rapide.

Côté accessibilité, il faudra vous armer de patience, surtout en pleine saison. Le parking à côté n’est vraiment pas grand et est donc souvent saturé. Il faudra sûrement vous garer loin et marcher un peu.

La plage de Santa Giulia regorge de restaurants. Ce n’est donc pas le seul bon restaurant du coin, mais c’est un de ceux qui nous a le plus marqué.

Comme je vous l’ai dit, c’est devenu un rituel pour nous. Impossible d’aller en Corse sans y passer 2 fois : pour commencer nos vacances, et pour les terminer…

Jour du débarquement :

On s’installe sur les chaises de la terrasse en prenant notre temps. On laisse glisser nos fesses en avant, on croise les mains sur notre ventre, on soupire un grand coup…

On y est, purée ! Ça commence maintenant chéri !

On admire la vue, l’eau, la plage, on regarde les gens qui passent, on se prend la main, on a des étoiles pleins les yeux, le cœur qui bat fort, on ne parle pas pour savourer l’instant, ou alors pour se dire à quel point c’est beau et à quel point on s’aime. C’est beau l’amour… La serveuse nous propose un apéritif, on sourit bêtement et nous commandons chacun une Pietra. On est comme des gosses.

Première Pietra ! 

On est sur la terrasse du Santa Marina chériiii !!!

On commande notre repas. On mange en savourant chaque bouchée, on aimerait que ça ne s’arrête jamais.Le ventre bien rempli, nous regardons notre serviette au loin puis nous la rejoignons pour une petite sieste digestive avant la baignade.

On est juste heureux d’être là ensemble.

Plus heureux tu meurs.

10 jours plus tard…

On s’installe sur les chaises de la terrasse, en prenant notre temps. On laisse glisser nos fesses en avant, on croise les mains sur notre ventre, on soupire un grand coup…

Bon… Ben ça sent bien la fin là, chéri… Ca pue même.

Ouais…

On admire la vue, l’eau, la plage, on regarde les gens qui passent, on se prend la main, on a des étoiles pleins les yeux, le cœur qui bat fort , on ne parle pas pour savourer l’instant, ou alors pour se dire à quel point c’est beau et à quel point on s’aime. C’est beau l’amour… La serveuse nous propose un apéritif, on ne sourit plus parce qu’on est triste, nous commandons chacun une Pietra.

Chérie ?

Oui ?

C’est notre dernière Pietra…

Je sais chéri… Parle d’autre chose steuplai… Sinon je pleure.

Viens, on reste ici, on s’en fout !

Chéri, en rentrant je vais nous faire une bonne brioche !

Oui, cette réponse est naze. C’est juste une façon de se préparer psychologiquement au retour en pensant à des choses positives. Chacun ses méthodes.

On commande notre repas. On mange en savourant chaque bouchée, on aimerait que ça ne s’arrête jamais.

Le ventre bien rempli, nous regardons notre emplacement serviette de notre arrivée, en ayant l’horrible envie d’y retourner faire une sieste suivie d’une petite baignade. Mais c’est l’heure de s’en aller…

A la prochaine Santa Giulia !

Si vous passez vos vacances dans le coin de Santa Giulia, que vous cherchez un bon restaurant, mais que mon billet ne vous a pas plus convaincu que ça, vous pouvez lire les commentaires des clients ici !

Ça  devrait finir de vous convaincre  😉 

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 1 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton : Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :