Brioche pâte de spéculoosCette recette facile de brioche parisienne est une merveille… Moelleuse, aérée à souhait, goûtue, pas sèche… Sans parler de l’odeur qui se répand dans la maison quand elle cuit… J’en ai l’eau à la bouche. C’est une recette de base, libre à vous de la parfumer avec de la fleur d’oranger, du rhum, d’ajouter des pépites de chocolatTout est possible !

Avec une petite cuillère de pâte de spéculoos maison, ou de confiture, ou de pâte à tartiner… Hannn… Trop bon ! 

D’ailleurs, j’ai tellement aimé la manger avec la pâte de spéculoos que j’en a refaite une avec la pâte de spéculoos incorporée directos dedans ! Je vous invite grandement à la tester parce qu’elle est particulièrement jouissive…
Pour la recette, c’est par ici ! 

Vous pouvez aussi la faire dans de petits moules pour obtenir une version individuelle, ou dans un moule à cake pour faire une brioche de Nanterre (faites des petits boules que vous placerez les unes à côté des autres), ou une brioche tressée… Libre à vous de mettre votre créativité à l’œuvre !

Dès sa sortie du four (après l’avoir laissée refroidir un peu, si on peut éviter de se brûler, c’est mieux), je la coupe en petites parts et les place au congélateur bien emballées. C’est pratique de toujours avoir un bout de brioche de côté. Je la sors la veille pour le lendemain, ni vu ni connu. Avec ça, la journée de travail intense commence obligatoirement bien. C’est très réconfortant.

Recette facile de Brioche parisienne

Elle n’est pas difficile à faire, mais demande pas mal de temps de repos. Alors il faut être sûr d’être disponible. Pas la peine de vous lancer là-dedans si vous avez un emploi du temps digne d’un ministre. Quoi que… Avec un peu d’organisation, tout est possible 😉 

En général, je la commence en fin d’après-midi et la termine le lendemain.

Petits conseils pour réussir une brioche :

  • Utiliser des ingrédients de qualité. C’est la base pour une bonne brioche. On prend du bon beurre, des bons oeufs, et de la bonne farine.
  • Utiliser du beurre demi-sel : la levure n’aime pas le sel. Si elle entre en contact avec, elle risque de perdre son pouvoir levant. A défaut, veillez à ce que le sel ne touche pas la levure. Le beurre s’ajoute en dernier.
  • Préférez la farine riche en gluten comme la farine de Gruau ou à défaut, la farine T45.
  • Pétrir la pâte longtemps : minimum 10 à 15 minutes. Commencez à pétrir lentement, puis augmentez la vitesse. Cela permettra de donner du corps à la pâte puis la rendre élastique. Après l’incorporation du beurre, pétrir encore jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé et arrêter quand la pâte est homogène. Plus vous prétrirez longtemps, plus votre brioche sera moelleuse 🙂 Pour ma part, je pétris ma pâte entre 20 et 30 minutes.
  • Lors du temps de repos de la pâte, recouvrez le saladier d’un torchon. Il parait qu’un petit courant d’air serait capable de la faire retomber. Comme je mets toujours un torchon, ça ne m’est jamais arrivé. Mieux vaut ne pas tenter le diable… 

Robot SilvercrestLe must, c’est d’avoir un robot avec l’outil « crochet » qui permet de pétrir la pâte. Mr Patate m’en a trouvé un tout simple et pas cher chez Lidl. D’ailleurs, sachez que Lidl fait de très bons robots ménagers. Alors certes, ils ne valent pas un robot de grande marque, mais ils ont quand même un très bon rapport qualité / prix. Pas besoin de sortir 500€ pour s’équiper un minimum quand on aime la 😉

Mon petit robot de dépannage (en attendant de pouvoir en avoir un mieux) possède un support, du coup, pas besoin de le tenir ! Lorsqu’il est en marche, un petit mécanisme très ingénieux permet au saladier de tourner, ce qui vous garantira d’obtenir une préparation homogène. Génial.  Il est assez rudimentaire, mais fait ce qu’on lui demande. Il possède également une paire de fouets et un mixeur plongeant. Je l’adore, il m’a bien aidée dans la préparation de nombreuses douceurs. Il a super bien pétrit la pâte de ma brioche, et m’a économisé pas mal d’énergie. Je l’adore. Sinon vous pouvez bien sûr pétrir la pâte à la main, et développer un peu vos muscles de bras 😉 

Pour optimiser les temps de repos et avoir une pâte qui gonfle bien, je fais chauffer mon four à 35° (pas plus sinon le beurre fond) et laisse mon saladier à l’intérieur. Ça marche super bien ! Si votre four ne descend pas aussi bas, allumez-le quelques minutes, puis éteignez-le.

Brioche

Pour une grande brioche parisienne :

  • 230 g de beurre demi sel à température ambiante
  • 15 g de levure de boulanger fraîche
  • 3 cuillères à soupe de lait
  • 340 g de farine
  • 20 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 œufs
  • 4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

Délayer la levure dans le lait légèrement tiédi. Il est impératif que le lait ne soit pas trop chaud, sinon il tuerait la levure et votre brioche sera un échec…

Dans une terrine, versez le sucre, puis recouvrez le avec la farine tamisée. Commencez à pétrir, ajoutez les oeufs battus en omelette progressivement. Ajoutez ensuite le lait et la levure, ainsi que la fleur d’oranger. Pétrissez environ 10 minutes.

Lorsque la pâte commence à se détacher des parois, ajoutez le beurre morceau par morceau. Pétrissez encore une bonne grosse dizaine de minutes : la pâte doit devenir homogène et élastique. Faites entrer de l’air en soulevant la pâte plusieurs fois.

Une fois cette étape terminée, recouvrez le saladier d’un linge, puis laissez lever dans un endroit tiède pendant 1h30 à 2 heures. La pâte doit doubler de volume.

Rompez la pâte avec le poing, puis placez le saladier au frais pendant 2 heures. Rompez la pâte à nouveau, puis laisser reposer toute la nuit (12 à 15 heures) au frais.

Le lendemain, chassez l’air de la pâte. Si vous voulez ajouter des pépites de chocolat, c’est le moment ! Façonnez votre brioche. De mon côté, j’ai fait 2 boules, une grosse et une petite, que j’ai superposées dans un moule à brioche.

Laissez la pâte gonfler pendant 2 heures. La pâte doit doubler de volume.

Dorez le dessus avec un jaune d’œuf (sur ma brioche, j’ai zappé par étourderie cette étape, crotte), et faites cuire 35 minutes à 170°.

Brioche

Hmmm… Ca va être un bon goûter !

 

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 5 Total: 4.8]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :