Cette recette, je l’ai trouvée chez mon mentor de la  : chez Guillemette ! C’est une des rares personnes que je suis depuis un moment sur le web. J’ai toujours suivi son blog assidûment, et j’ai même fait le déplacement à Lyon exprès pour goûter sa cuisine. Bon… En première intention c’était surtout pour voir ma copine, quand même… Je savais que ce serait bon, mais pas à ce point. Je suis repartie avec des étoiles plein les yeux en rêvant de pouvoir recommencer l’expérience très vite. Guillemette, si tu me lis, Merci. Ton établissement était juste merveilleux. De la déco au contenu de l’assiette. Par contre, sache que je suis totalement Deg que tu aies arrêté ton blog. Mais bon, j’imagine que tu as de bonnes raisons. Tu restes mon mentor quand même 🙂

Malheureusement pour moi, son établissement a fermé. Je rêvais d’y retourner pour le goûter ou pour un Brunch à la Guillemette. Dommage…

En attendant de pouvoir retourner déguster sa cuisine, je parcourrais son blog et bavais devant toutes ses recettes. Et son livre ! Han ! Les photos donnent trop envie ! Toutes les recettes que j’ai pu tester ont eu un franc succès (lien du livre à la fin de l’article). Je suis fan.

Et donc, me voilà avec mon cake. Enfin… Il a la forme d’un cake, mais en vérité, ce n’est qu’un simple quatre quart. Simple, mais avec cette petite touche de rhum et de vanille qui fait toute la différence. Ce a plu à tout le monde, il n’en restait plus une miette. Avec un peu de crème anglaise, ou tout simplement nature pour accompagner un bon café / thé, c’est top ! La texture est assez dense mais reste moelleuse, il n’est pas sec et pas bourratif. Pour terminer un repas ou pour un goûter… Ce gâteau se mange à toutes les occasions et à toute heure.

Guillemette a trouvé cette recette sur le blog Beau à la Louche, recette tirée à son tour du livre de Florence Edelmann Pâtisseries maison. C’est fou, ce livre a sa place sur mes étagères depuis un bon moment (mon premier livre de , celui qui m‘a transmis le virus), et c’est un de mes préférés. J’avais déjà vu la recette du Quatre quart, mais elle ne m’avait jamais interpelée. Comme quoi, Rhum et vanille, ça change tout 🙂

Je n’ai pas changé grand-chose à la recette de Guillemette. Elle met de la vraie vanille dans sa préparation. Je n’en avais pas alors j’ai contourné avec ce que j’avais dans le placard, et j’ai ajouté un peu de levure. Le rhum n’est pas trop fort, vous pouvez en ajouter si vous voulez un goût plus prononcé.

Guillemette nous dit que l’utilisation des blancs en neige dispense l’utilisation de la levure. J’ai déjà essayé des gâteaux sans levure et avec blancs en neige, je trouvais que le gâteau ne gonflait pas assez. Je pense que l’ajout de levure était une bonne idée 🙂

Désolée, mais la qualité de certaines photos n’est pas top…
Ayant fait ce gâteau pour un week-end en famille,
je n’avais pas mon appareil photo avec moi.

Cake à la vanille et au Rhum

  • 180 g de beurre demi sel fondu
  • 150 g de sucre, dont 3 sachets de sucre vanillé ; ou 180 g de sucre et une gousse de vanille
  • 180 g de farine
  • 3 œufs
  • 2,5 bouchons de Rhum
  • 1 cuillère à café d’arôme naturel de vanille
  • 1 cuillère à café de levure chimique

Faites fondre le beurre, puis laissez-le refroidir quelques minutes à température ambiante, le temps d’avancer dans la recette.

Fouettez les jaunes d’œufs et les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le beurre fondu, puis la farine et la levure, le rhum, l’arôme de vanille, et terminez avec les graines de vanille si vous l’utilisez fraîche.

Montez les blancs en neige fermes, puis incorporez-les délicatement au mélange.

Versez tout ça dans un moule à cake, puis enfournez pour 50 minutes à 150° !

Facile n’est-ce-pas ?

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 3 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :