Aujourd’hui, un petit article pour partager ma dernière (pas si dernière en fait) découverte de fille.

Parlons peu, parlons bien. Minute maquillage. En tant que vraie fille, j’ai une tooooooonne de dans mon tiroir de salle de bain. Oui Mr Patate, je le reconnais. Mais selon les périodes, c’est soit trop, soit pas assez. Parfois, j’ai de véritables pulsions. Je ne suis pas acheteuse compulsive, mais il arrive que ma nature féminine se rappelle à moi et prenne le dessus sans que je puisse contrôler quoi que ce soit. Dans ces cas, vaut mieux pour le porte-monnaie avoir quelques bons plans sous le coude… En voici un que je vous livre ici rien que pour vous.

Vous connaissez les fameuses palettes Naked de Urban Decay que tout le monde s’arrache ? Vous les voulez mais n’arrivez pas à vous résigner à mettre autant d’argent (50€, c’est pas rien…) ? Alors cet article risque de vous intéresser…

Vous connaissez la marque anglaise W7 ? Si oui, zut. Je ne sais pas si je vais vous apprendre quelque chose. Quoi que… Si non, alors laissez-moi avoir l’honneur de vous la présenter…

J’ai découvert cette marque en furetant sur le Web afin d’assouvir une pulsion qui a totalement pris le contrôle de mon cerveau. Je cherche la simplicité : hors de question d’aller en ville pour faire les magasins. En bonne campagnarde qui se respecte, c’est carrément le parcours du combattant pour moi. J’ai l’impression d’être dans un monde parallèle, je suis perdue, et je ne comprends pas ce que je fais sur une rue pavée. En ville, il y a du people. Il y a du mouvement, du bruit, des odeurs bizarres, des obstacles partout menaçant de vous faire tomber à la moindre minute d’inattention et donc de vous ridiculiser devant tout le monde. Et puis je me retrouve obligée de sociabiliser. J’avoue, je me contente du minimum syndical hein, ça donne :

Sofhy : Bonjour ! (ma maman m’a appris la politesse) *sourires en coins / regards furtifs de fille pas du tout à l’aise cherchant à éviter toute confrontation avec la vendeuse / déplacement en crabe pour se cacher derrière un rayon afin de ne pas être repérée – échec*
Vendeuse : Bonjour Madame ! Puis-je vous aider ?
Sofhy : Euuuhhh… Non, je regarde. *visage devenant tout rouge à la vitesse de l’éclair / sensation de chaud grandissante / sueur qui monte* Merci… (ma maman m’a bien appris la politesse)
Vendeuse : Pas de soucis madame, surtout, n’hésitez pas ! *sourire Freedent White Now*
*Abaissement du regard / sourire gêné / tentative d’esquive vouée à l’échec*

Nan, je suis définitivement un ours connecté à la réalité uniquement grâce à Internet et à la télé (j’essaye de me soigner). En plus Mr Patate déteste les magasins, et je ne peux pas me déplacer sans lui. C’est au-dessus de mes forces. Alors puisque je n’ai pas le choix (c’est pratique comme excuse), je ne vais plus faire les magasins.

Moralité : faire les boutiques dans son canapé devant la télé, ça n’a pas de prix. Direction Amazon (dans mon top 3 des boutiques en lignes préférées) par pure curiosité, rubrique cosmétique. Je n’étais jamais allée dans ce coin là. Et ben, je m’y attendais pas, ce site est une vraie caverne d’Ali Baba. Il faut faire le tri avec les trucs chinois douteux, j’ai à peu près 50 onglets ouverts dans mon navigateur. Trop de choix tue le choix, il faut se recentrer sur l’essentiel : je suis à la recherche d’une palette de fards à paupière, de qualité, pas trop pourrie si possible, je ferme tous les onglets pas concernés.

C’est à peu près à ce moment que j’ai fait la connaissance des palettes W7.
Première chose que je remarque : le prix. Entre 5 et 10€ la palette suivant les modèles et la période (les prix changent souvent sur Amazon). Je me méfie… En général, quand il y a petit prix, c’est qu’il y a quelque chose de pas net derrière. Frais de port exorbitants ? Que nenni. Envoi gratuit. Ok… Allons voir les commentaires clients. Commentaires élogieux. Ca sent bon tout ça ! C’est même trop beau pour être vrai.

Recherche ultime avant tout achat compulsif : je tape le nom d’une palette qui me fait de l’oeil sur Google pour essayer de trouver des avis de bloggeuses qui s’y connaissent beaucoup mieux que moi (voir à la fin de l’article). Là, je me rends compte qu’il s’agit en fait d’un dupe des fameuses palettes Naked de Urban Decay. Je ne projetais pas d’en acheter, mais finalement… Oh my god… C’est définitivement trop beau pour être vrai.  Seul moyen d’être sûre : tester à mon tour.

J’ai donc acheté ma première palette W7 : In The Nude. Je l’ai eue pour seulement 5€ (frais de port gratuits ! Oui oui !). Vous les trouverez également sur le site Xtras. A ce prix-là, je ne prends pas trop de risques. J’ai attendu impatiemment que mon petit colis arrive.

Quelques jours plus tard, j’ai enfin trouvé ce que j’attendais tant (il en faut peu parfois…). Le facteur l’a glissée dans ma boîte aux lettres. Elle est dans un emballage molletonné pour la protéger des chocs éventuels pendant le transport (du papier bulle quoi…). Je l’ouvre, et j’en tombe instantanément amoureuse. Ne nous emballons pas… La journée au travail a été difficile. Je m’étais promis de rentrer, m’affaler dans le canapé comme une loutre, et ne plus bouger jusqu’à ce que mon ventre me réclame à manger et me force à me mouvoir. Ni une ni deux, je réquisitionne mes dernières ressources d’énergie vitale et file dans la salle de bain pour tester tout ça.

  • Swatch Palette W7 In the nudeTest numéro 1 : réussi. Un large choix de couleurs, une pigmentation des fards vraiment correcte pour le prix, qui s’appliquent et s’estompent très facilement. Je me fais en quelques minutes un Smokey Nude très classe digne d’une femme d’affaires. In the Nude porte bien son nom. Les fards sont discrets mais font leur petit effet… J’adore, j’ai hâte de passer à la deuxième étape.
  • Test numéro 2, ou le test de la résistance extrême. Je me prépare pour ma journée de travail. Je m’empare de ma palette. Avant tout, je mets une base pour aider les fards à bien tenir, c’est important. Je tente une autre alliance de couleurs. Je contemple mon œuvre. Verdict : pas mal ! Je sens que tu vas me plaire et que nous allons faire un long chemin ensemble petite palette… Test numéro 2 lancé : il s’agit de mettre à l’épreuve la tenue du maquillage. Test numéro 2 réussi. En rentrant à la maison après 10 heures d’efforts plus ou moins intenses, mon maquillage est niquel. Il n’a pas coulé, il ne s’est pas effacé.

Conclusion : j’adopte carrément ma nouvelle palette. Ca fait 2 ans maintenant que je l’aie, et j’en suis toujours aussi ravie. Au moment de mon achat, j’avais du mal à me décider entre leurs 8 palettes. Ben vous savez quoi ? Vu le prix, j’ai décidé de prendre toutes celles qui me plaisaient sans me poser de questions.

Je les utilise tous les jours, je ne peux plus m’en passer… Je les adore ! Présentation…

Palettes de fards à paupière W7 cosmetics

  1. In The Nude, renommée récemment Colour Me Nude : Pour un vrai maquillage Nude. Les teintes sont légères, ne vous attendez pas à obtenir un maquillage très marqué avec cette palette. Elle est le sozie de la Naked 3.
  2. Lightly Toasted : Dupe de la Naked 1 avec des teintes dorées lumineuses et chaudes.
  3. In The Buff, renommée récemment Colour Me Buff – Dupe de la Naked 2, je la trouve semblable à la palette Lightly Toasted, mais j’ai une préférence particulière pour les fards n°7 et 8 qui sont juste splendides. Je l’ai achetée juste pour eux. Je ne regrette pas du tout  😉 
  4. In The Night : Celle-ci est différente des premières. Elle possède des fards aux nuances roses, violettes et grises. Je l’ai offerte à Grand Piou pour son anniversaire dans l’optique de la lui piquer. Malheureusement, je n’ai pas pu la tester, à mon grand regret… Elle la garde bien au chaud dans sa chambre. Une chambre d’ado, on a pas le droit d’y pénétrer sous peine de se faire fusiller. Ces nuances apporteront une petite touche de couleur bienvenue pour changer du Nude classique.
  5. Up In Smoke : Une palette avec des fards aux nuances grises, dont 3 roses clairs. Elle vous permettra de réaliser un Smoky discret ou marqué.
  6. Neon Nights : Pour un maquillage ultra coloré. J’ai pas osé… Je ne me vois pas me promener avec les yeux maquillés en jaune ou rouge vif… Je ne crois pas que j’assumerais. Elle ne m’a pas enchantée, l’association des couleurs me laisse perplexe. Mais bon, ça c’est libre à chacun !
  7. Beat It : Je l’adore. Elle, c’est ma préférée. Quand elle est sortie, je n’ai pas hésité 1 seconde. Les fards sont principalement clairs et irisés. Ils ont un petit effet métallique que j’adore. Il y en a 3 mats et 2 foncés. Les pigments tendent plus vers le rose, un fard est violet clair, un autre donne une jolie couleur rouge discrète. Les paillettes illuminent le regard, j’adore j’adhère.
  8. Smokin : Une très belle palette aux teintes rosées (dont 1 violet foncé) / grises / noires / marron. 4 fards mats, 8 fards irrisés. Comme les teintes sont plutôt foncées, elle est parfaitement complémentaire à sa copine Beat It dont les teintes sont plus claires.

Ces palettes, seules ou associées les unes aux autres, permettent de créer des looks à l’infini. Elles sont ultra pratiques.

Bon à savoir : j’utilise toujours le fard le plus clair comme Highlighter pour illuminer le regard et apporter une touche de fraîcheur à mon maquillage.

Vous pourrez également trouver des  palettes plus petites avec seulement 6 fards. Elles sont un condensé des premières palettes présentées ci-dessus. Il y a notamment : In The Mood In The city et Midnight.  Les 2 premières sont la copie des Naked Basics. Pour voyager, c’est plus pratique : elles prennent moins de place. Mais moi, j’aime avoir le choix, donc les grandes palettes sont parfaites.

W7 propose une moultitude (et pas multitude) d’autres produits beauté. N’hésitez pas à farfouiller ! Pour le moment, je n’ai pas encore testé d’autres produits. Ma pulsion d’achat compulsif de palette a largement été comblée.

Dans mon tiroir, j’ai le privilège d’avoir la 1, 2, 3, et tout récemment la 7 (je me répète, c’est ma préférée). Et encore plus récemment, la 8 (ma 2ème préférée aussi). Les autres me branchaient moyen car j’avais déjà certaines teintes. Comme quoi, j’arrive parfois à être raisonnable (hum…).

Chaque palette possède 12 fards. Il y en a des mats, des irisés, des pailletés, des clairs, des sombres… Pour tous les goûts quoi… Pour un maquillage allant de léger à sophistiqué, pour aller travailler ou pour sortir avec ses copines. Les fards sont bien pigmentés et faciles à estomper. Ils ne chutent pas sur le bas de l’œil au moment de l’application et tiennent bien sur la paupière, avec ou sans base.

Dans chaque boîte, vous trouverez un pinceau (un embout mousse et un embout pinceau)  pour appliquer les fards. Personnellement, je ne les utilise pas. Ils sont pas top et ne remplissent pas leur mission concernant la réalisation d’un Smoky. J’utilise des pinceaux parfaits pour ce boulot que j’ai trouvés sur Amazon à un prix défiant toute concurrence. Comme je suis sympa, je vous laisse les découvrir ici et ici.
Ils font leur boulot, les poils sont doux, ne tombent pas et ne piquent pas. Je les utilise depuis maintenant 2 ans, ils sont parfaits…

Pas de miroir intégré dans la boite, mais ça, c’est pas dérangeant. Se maquiller devant un mini miroir, c’est pas le top. Je préfère la vue d’ensemble plutôt que la vue localisée. Donc, on peut faire l’impasse facilement.

Concernant l’emballage, je le trouve plutôt beau gosse. Il reste assez rudimentaire : en métal et le support des fards est en plastique. Mais très franchement, ce n’est que du packaging, pour moi c’est pas du tout important. La boite est quand même rigide et assure une bonne protection des fards, notamment lorsqu’on les transporte. C’est tout ce que je demande. Et puis pour le prix, on va pas chipoter sur des détails…

Une petite photo pour pouvoir comparer les teintes des palettes W7 (en haut) et des palettes Naked (en bas) :

comparaison palettes W7 et Naked de Urban Decay

Bluffant n’est-ce pas ?

Moralité : mettre 50€ dans une palette haut de gamme, ça fait mal. Certains ont un compte extensible, je ne suis pas concernée. Pour un prix allant de 5 à 10€, vous aurez une version tout à fait correcte et étrangement similaire aux palettes Naked. J’en suis ravie et les recommande chaudement. Quand on veut se faire plaisir pour pas cher, c’est une excellente alternative. Quitte à choisir, je préfère mettre 50€ et avoir 5 palettes plutôt qu’une seule.

Alors ? Convaincue ?  😉 

PS : Je vous invite également à lire d’autres articles de bloggueuses traitant des 3 premières palettes et faisant la comparaison avec les palettes Naked.

 

Bonus :

Quitte à parler maquillage, beauté, tout ça tout ça… Voici un super blog qui vous donnera plein de conseils, tutos make up, tests, présentations de produits, et tellement plus ! Il est super bien fait, et très bien écrit. En plus, il a un joli nom qui ne me laisse pas indifférente. Je l’aime beaucoup, cette fille est une artiste…  🙂 

-> Dieu créa la femme <-

 

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 9 Total: 4.3]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :