Aujourd’hui, attention. Je vous envoie du lourd.

Vous connaissez les scones ? J’imagine que oui. J’en avais fait une fois, plus jeune, et ils m’avaient laissé un très bon souvenir. Un délice…

Profitant d’un jour de repos en plein milieu de la semaine, j’ai décidé de préparer un petit repas sans prétention à Mr Patate pour adoucir sa peine d’aller travailler tout seul. J’ai ressorti ma bonne vieille recette de scones, celle de Guillemette. J’étais partie pour la refaire, puis je me suis dit que j’allais quand même aller farfouiller sur internet pour voir si je n’avais pas moyen d’en trouver une encore meilleure. J’ai bien fait. Je suis tombée sur un blog, Fishcustard, qui m’a indirectement et merveilleusement bien vendu sa recette. Il fallait que j’essaye. Elle disait que c’était la meilleure recette qu’elle ait pu tester, et comme elle adore ça, elle en a testé plus d’une.

Ce que j’aime avec cette recette, c’est qu’on peut aussi bien les manger sous forme salée que sucrée. On peut les utiliser à la place des traditionnels toasts au pain de mie, on peut en faire des tartines salées, dans sandwichs, mais aussi les manger au avec de la confiture, du miel, avec toutes vos pâtes à tartiner préférées (nutella, lemoncurd, praliné, pâte de spéculoos, caramel salé…), mais aussi natures !

 

Les scones, un grand classique britannique, sont de petits gâteaux traditionnellement ronds, carrés, ou de forme triangulaire, originaires d’Ecosse. A l’origine, le scone était un pain sans levain rond et plat, fait d’avoine et cuit au four sur une poêle. Pour le service, il était découpé en petites parts de forme triangulaire.

Plus tard, la levure a fait son apparition et a été intégrée dans la recette. Ils sont alors devenus des petits gâteaux cuits au four et ont fortement levé.

Avec le temps, leur taille s’est rétrécie pour en faire des petits pains individuels.

Les scones sont particulièrement appréciés aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Irlande, et en Australie, où ils sont souvent servis à l’heure du thé. Ils se mangent tièdes avec du clotted cream (une crème fraîche épaisse), de la charcuterie ou de la confiture, ou même natures.

Certains intègrent dans la pâte des fruits secs ou du fromage.

Traditionnellement, ils se font au lait fermenté. Comme je n’en avais pas, j’ai utilisé du lait demi-écrémé, et c’était très bien.

C’est très rapide à faire, et vraiment, vraiment, vraiment bon. Divin même. Il n’y a pas de mot. Ils ont une texture assez ferme mais moelleuse en même temps, croquants et fondants à la fois, avec juste ce qu’il faut de sucre pour leur donner un goût tout doux. J’ai trouvé que ça ressemblait à un mix de brioche et de biscuit. L’idéal est de les manger dès qu’ils sont cuits car après, ils perdent en moelleux.

Pour la version salée, Je les ai couverts d’une petite crème faite à base de crème épaisse, de ciboulette et de jus de citron, le tout recouvert d’une tranche de saumon fumé puis d’une tomate cerise. Et pour l’accompagner, un petit gaspacho. Trop bon…

Pour la version sucrée, juste un tout petit peu de beurre et de miel. Trempé dans le thé… Pfiou ! Trop bon… La prochaine fois, je crois que je tenterai avec du Lemoncurd. Hmmm…

Bizarrement, j’ai préféré la version salée. Peut-être aussi parce qu’ils sortaient tout juste du four et qu’ils avaient la texture parfaite. Le lendemain, forcément, ils avaient un peu séché. Il est tout à fait possible de les repasser quelques minutes au four ou au grille-pain pour leur redonner un peu de croustillant. Je les ai passés 1 minute au grille-pain, c’était comme s’ils sortaient du four.

Pour un petit déjeuner tardif, c’est juste parfait. Ça change un peu de la brioche, et c’est beaucoup plus rapide donc ça permet de satisfaire les envies qui arrivent sans prévenir 😊

Je compte bien les refaire, ça c’est sûr. Avec les températures qui se rafraîchissent, ça fera une très bonne excuse pour un petit goûter anglais au coin de la cheminée en amoureux. Ouuuhhh… J’ai le tableau dans la tête, ça me plait 🙂

La recette des scones écossais

Pour 8 scones moyens :

Ingrédients secs :

  • 350 g de farine
  • 85 g de beurre tempéré
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 17,5 cl de lait (fermenté si vous avez)
  • ¼ cuillère à café de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille (je n’en ai pas mis)
  • Jus de citron (pas mis non plus)

Faites chauffer le lait sans le faire bouillir. Ajoutez l’extrait de vanille et le jus de citron (il est sensé favoriser la levée, mais j’avais peur qu’il fasse cailler le lait et réduise ma recette à néant, alors je l’ai zappé). Laissez tiédir quelques minutes.

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel et la levure. Ajoutez le beurre en petits morceaux, et mélangez avec les doigts jusqu’à avoir une texture sableuse. Ajoutez le sucre. Il ne faut surtout pas trop travailler la pâte.

Faites un puit, puis versez le lait. Mélangez délicatement. La pâte sera un peu collante, c’est normal.

Farinez légèrement le plan de travail et versez-y le mélange. Farinez légèrement la pâte ainsi que vos mains, et pétrissez en repliant la pâte 2 – 3 fois sur elle-même pour la rendre plus homogène.

Etalez la pâte avec la paume de la main sur une épaisseur de 4cm. Découpez les scones de la forme que vous voulez. Les miens faisaient à peu près 6 cm de diamètre.

Répétez l’opération avec les chutes jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte.

Badigeonnez le dessus des scones avec un jaune d’œuf. De mon côté, j’ai passé un peu de lait plutôt qu’un jaune.

Enfournez à 220° pendant 10 à 12 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Je répète : à manger à la sortie du four ! 😊

Sur ce, je vous souhaite un excellent Tea Time 😉

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 1 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !