Fidèle au poste – Amélie Antoine

Je ne sais pas vous, mais j’aime lire des livres traitant de sujets qui m’angoissent (entre autres), je l’avais déjà expliqué avec le livre de Virginie Grimaldi. Comme si j’avais besoin de me préparer psychologiquement aux épreuves de la vie : on ne sait jamais ce qui nous attend…

Fidèle au poste - Amélie Antoine

Résumé :

Chloé et Gabriel sont mariés depuis 4 ans et vivent à Saint Malo. Ils ont tout pour être heureux. Jusqu’au jour où Chloé se noie lors d’une baignade. Gabriel se retrouve au fond du trou. Il décide de chercher du soutien auprès de personnes ayant vécu la même chose. Il rejoint alors un groupe de parole. C’est là  qu’il fait la connaissance d’Emma qui va l’aider dans son deuil. Pourtant, Chloé semble toujours présente. Que s’est-il vraiment passé ? Qu’est-il arrivé à la jeune femme ?

Haha mystère… Moi je saiiiiiis !

Un conseil : ne lisez pas le résumé proposé au dos du livre. Je trouve qu’ils en disent déjà trop, et c’est bien dommage…

Comme vous l’avez sans doute compris, ici, c’est le sujet de la perte d’un être cher qui est abordé. Ouille. C’est quelque chose que je redoute au plus haut point. Mon cauchemar le plus noir. Pour le moment, je n’y ai pas encore été confrontée, fort heureusement. Mais il m’arrive d’y penser. Qu’est-ce que je ferais moi sans Mr Patate ? J’ai essayé d’imaginer la vie sans  lui et sans sa maladresse légendaire : impossible. Comment refaire sa vie après avoir connu ça ? Inenvisageable. Je serais obligée de me retirer dans un couvent je crois. Et de faire vœu de silence. Je ne suis pas spécialement croyante, mais l’idée de se retirer de la société et mener une autre vie qui ne me rappellera rien de ma vie d’avant mérite réflexion. Ou alors je pourrais m’exiler dans la montagne et élever des moutons. Fin bon je dis ça… D’ici là je trouverai peut être une autre idée. Rien que le fait d’imaginer que je pourrais perdre Mr Patate arrive à faire monter une petite larme. *moment émotionnel – sortez les violons*. Seule solution possible : mourir tous les 2 en même temps dans un accident de moto (en se tenant la main si possible). Enfin bon, on ne rigole pas avec ces choses-là, ok ? C’est sérieux, mince !

…Revenons-en au livre…

Du coup, quand j’ai lu le résumé, ça m’a interpelée. J’avais besoin de voir comment Gabriel allait gérer la situation. La disparition, le retour à la maison avec toutes les affaires de sa femme comme si elle n’était jamais partie, les  jours d’après, comment il arrivera à se reconstruire, tout ça tout ça… Lui, il va pas s’exiler dans un couvent.

Bon, comme on s’y attend, le monsieur est triste au début, mais petit à petit, forcément, la vie reprend le dessus. Comme dans toutes les histoires comme ça… Il rencontre une autre femme, puis ça suit son cours. Jusqu’à ce qu’un coup de théâtre magistral renverse brillamment la situation. Et pour votre plus grand plaisir, il n’y en a pas qu’un, mais 2 ! J’ai fini ce livre choquée, sur les fesses, bouche bée, grande ouverte en regardant Mr Patate avec des yeux tous ronds. J’étais toute excitée, je me suis empressée de lui raconter l’histoire dans les grandes lignes avec la fin et tout (il ne lit pas lui, aucun risque de spoïlage). Il m’a regardée, il a dit « Purée… », puis il est retourné à ses occupations. Ça paraît rien comme ça, mais il a trouvé ça fou. Je le sais. Je le sens. 

J’avais besoin de , j’avais besoin d’être prise et ne plus m’arrêter. Alors oui, c’est tranquillou au début le temps que ça se mette en place, mais après, attention. Une fois qu’on est pris dans le suspens, difficile de décrocher. J’ai été servie. Ce de 300 pages se lit très facilement. L’histoire est racontée par chacun des personnages à tour de rôle, ce qui permet d’avoir leur point de vue sur chaque scène et de donner un bon rythme au texte. Ca reste banal à première vue, mais on s’attache aux personnages, on les comprends et on les soutient. Ils n’ont rien d’extraordinaires, ils sont juste humains. J’étais pas trop emballée au début, j’ai eu un peu de mal à accrocher pendant les premières pages. On peut même dire que je n’étais pas spécialement convaincue. J’ai poussé un peu, par curiosité. Et pour voir si après ça en valait la peine. Bah j’ai bien fait. La fin. Cette fin est géniale. Magnifique. Les derniers chapitres sont géniaux. Ces revirements de situation sont juste bluffants. Ca a fini de me convaincre : j’ai adoré.

 

Bonne messieurs dames  🙂 

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 5 Total: 4.4]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :