Aujourd’hui, je vous dis tout sur ma recette de Dôme glacé à la noix de coco. J’avais partagé toutes les étapes de la recette sur mon Instagram. Le temps de mettre tout ça en forme… Et pouf ! la voici ! 

Les dômes… Ça en jette hein ? Suffit de trouver une garniture et une base. La base n’est pas obligatoire, mais c’est quand même beaucoup plus joli. Ça faisait quelques temps que cette idée me trottait dans la tête (j’aime les nouveaux challenges), mais je ne m’étais pas encore lancée. Par peur de l’échec sûrement, mais surtout par manque de temps et de motivation. J’ai eu envie de faire un dessert qui en jette pour Mr Patate (qu’il se rende compte de la femme merveilleuse que je suis), et j’ai foncé tête baissée, profitant de mon vendredi de non travail.domes-4

J’ai tellement d’idées pour les garnir que le choix a été compliqué. Meringue italienne ? au  ? au chocolat blanc / cœur coulant aux framboises ? au citron ? Bavarois à la pistache ? Pfiou, ça me donne faim… Les possibilités sont infinies ! Si je faisais tout ce que j’ai envie de faire, je me retrouverais occupée pendant 3 mois. Minimum. Il me faudrait même 1 bonne année de congé sabbatique. C’est beau de rêver…

Pour notre week-end en amoureux, j’ai opté pour l’option « mousse à la noix de coco ». Parce que ma Patate adoooore la noix de coco. Et comme je veux faire les choses bien, j’ai même décidé d’essayer de faire des chocolats maisons. Mais pas n’importe quels chocolats… Des Schokobons ! Et cerise sur le dôme, j’ai même fait des Rafaellos.

Oulalaaa ! Challenge, challenge !

Schokobons

Je me suis beaucoup instruite sur la confection des chocolats pour faire la coque. Je pensais qu’il suffisait de faire fondre le chocolat et badigeonner mes moules avec un pinceau, et Bam ! Ça fait des chocapics ! Ben en fait, je me suis rendue compte que c’était beaucoup plus compliqué que ça… A moi les secrets du tempérage pour avoir un beau chocolat brillant et lisse. Bon… J’ai un peu galéré. Pour une première, c’était pas la totale maîtrise. Mais je suis quand même contente, le résultat n’est pas si mal. Il faut être franc : il y a des progrès à faire. J’apprends de mes erreurs, la prochaine fois sera parfaite.

Ça peut paraître compliqué, mais avec un peu de volonté, d’organisation et de patience, ça le fait. J’ai même adoré faire ce dessert (si on enlève tous les moments de doute qui m’ont torturé l’esprit). Je l’ai imaginé, réfléchi, amélioré… Je me suis sentie artiste… Je l’ai vu avancer étape par étape, grandir, se mettre en forme, et j’ai kiffé !

A la fin de l’article vous pourrez trouver:
les moules demi sphères,
les moules en forme de coeur pour les chocolats,

mon thermomètre de ,
et mes pinceaux à préférés !
C’est pas cher, la qualité est pas mal,
vous pouvez y aller les yeux fermés !

Dôme glacé à la noix de coco

Ce dessert est composé :

  • D’une dacquoise à la noix de coco
  • D’une crème glacée à la noix de coco
  • D’un dôme au chocolat au lait
  • De Schokobons maisons
  • De Raffaello maisons

J’ai obtenu 10 dômes,
15 Schokobons
et une dizaine de Raffaellos.

Préparation de la coque et de l’enrobage des Schokobons

  • 250 g de chocolat au lait ou chocolat noir selon vos préférences

L’étape la plus importante et la plus délicate pour avoir des beaux dômes.coques

Il y a bien sûr la méthode flemmasse. Là, c’est très simple : faites fondre votre chocolat et badigeonnez les moules avec un pinceau. Laissez le chocolat prendre, puis renouvelez l’opération 2 fois.

J’ai commencé par la méthode flemmasse pour la première couche, puis je me suis dit « wooooh ! Tu veux faire ça bien ? Alors sors ton thermomètre ! ». Mais j’aurais dû faire l’inverse : commencer par la méthode experte et finir par la méthode flemmasse. Parce que avec la méthode flemmasse, il n’y a pas de contrôle sur la température du chocolat, et le risque est d’avoir des marques blanches sur les coques. Ce qui m’est arrivé… Echec. La prochaine fois, je le ferai dans le bon ordre pour un résultat impeccable.

Pour tout savoir sur le tempérage, RDV ici où tout est super bien expliqué !

Pour faire simple et bien, soit un mix entre la méthode flemasse et la méthode experte, tempérez le chocolat, remplissez les cavités de votre moule avec le chocolat fondu, puis retournez les moules. Laissez-les sur une grille quelques minutes pour que l’excédent de chocolat tombe. Lissez, puis réservez au frais.

C’est beaucoup plus simple et plus rapide qu’avec le pinceau. Avec cette méthode, pas besoin de 2ème couche !

Glace à la noix de coco

lait de cocoPlacez un saladier et un fouet au frigo une heure avant la préparation. Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Faites chauffer le lait de coco, puis faites fondre la gélatine dedans. Ajoutez alors la noix de coco en poudre, mélangez, et laissez refroidir.

chantillyMontez la crème en chantilly. C’est très important d’avoir une crème à 30% de matières grasses minimum et des ustensiles bien froids sinon, c’est l’échec assuré. Heureusement, le batteur électrique existe ! Attention à vous, ça en fout partout. J’ai retapissé les murs de la cuisine. Et de mon tee-shirt de pyjama préféré (le tee-shirt de Mr Patate, oups).

Une fois la crème en chantilly, ajoutez le mélange lait de coco / noix de coco. Remuez délicatement, et versez dans les coques en chocolat. Replacez les moules au congélateur.

domes

Dacquoise à la noix de coco

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils commencent à prendre, ajoutez le sucre glace en petites quantités.

Ajoutez le reste des ingrédients, et incorporez délicatement à la maryse. Etalez sur du papier sulfurisé sur une épaisseur de 5mm.

Cuire à 170° pendant 10 minutes.

Quand la dacquoise a refroidi, découpez des cercles de la taille des dômes. Réservez dans un coin.

dacquoise noix de coco

Intérieur des Schokobons

schokobonFaites chauffer le lait concentré sur feu doux. Lorsqu’il est chaud, ajouter le chocolat blanc et remuez jusqu’à ce qu’il soit fondu. Ajoutez alors le pralin. Remuez, et versez dans les moules à chocolat. Réservez au frais.

Faites fondre le chocolat au lait restant, puis versez-le sur les schokobons. Attention, comme les moules sont froids, le chocolat va figer très vite ! Il faut être rapide ! Lissez bien la surface pour avoir des chocolats sans défauts. J’ai un peu beaucoup galéré. Je vous conseille de les lisser un par un, ou de les sortir du frigo et les fermer une fois que les chocolats sont à température ambiante. J’ai voulu lisser toute la plaque froide en même temps, mais le chocolat ayant refroidi très vite, ça a été la cata. D’où les irrégularités que vous pouvez voir à la base…

Schokobon

Rafaellos

  • Lait concentré sucrérafaello
  • Noix de coco râpée
  • Quelques amandes entières

Mélangez le lait concentré et la noix de coco. J’ai fait un peu au pif : mettez un peu de lait concentré sucré, ajoutez la noix de coco, et mélangez. Le but est d’obtenir une pâte assez épaisse et pouvoir former des boules qui se tiennent. Adaptez les quantités pour arriver à votre but, sachant qu’elle durcit au frais. 

Placez au frais 1 bonne heure minimum.

1 heure plus tard, formez des petites boules en plaçant une amande au centre, puis roulez-les dans de la noix de coco râpée.

Et voilà ! Conservez-les au frigo !

Après avoir testé, nous avons noté qu’il était mieux,
pour le côté pratique, de ne pas fermer la base des
dômes avec du chocolat. C’est meilleur, et moins galère à manger.

Et voilà ! Sortez tout ce petit monde (sauf les Rafaellos) 20 minutes avant la dégustation ! 

Challenge «  bluffer Mr Patate » réussi. Il était sur les fesses. Mon estime personnelle a grandi d’un coup. Je suis fière de moi. Je m’aime.

dome-2

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 3 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :