Han ! Une revenante !

Ouiiiiii… Euuuhhh… En fait je me suis perdue en chemin. Désolée petit blog tout délaissé pendant 6  mois… Mais oui mais il s’est passé trop de trucs aussi ! Une demande en mariage (OUUIIIIIIIIII je vais devenir la vraie Madame Patate !), un anniversaire à préparer (j’ai bien besoin de 6 mois de préparation intensive pour ma Patate), des fêtes de Noël mouvementées, un début d’année à fond la caisse, ma routine sportive dont je ne peux plus me passer, des bons petits plats à cuisiner pour que mon futur mari voit la femme merveilleuse que je suis.

Le temps a été difficile à trouver. Et quand je l’ai ENFIN trouvé, c’est l’informatique qui s’est ligué contre moi. A devenir vraiment taré tellement c’était horrible ! Ce billet a d’ailleurs été victime de la panne. Après des heures de casse tête, j’ai abandonné le duel. L’informatique est plus fort que moi… 

Mr Patate a essayé de me faire revenir sur le droit chemin, mais j’avais trop de trucs en tête. J’ai eu besoin d’une pause. D’une décompression totale. De me reconnecter avec moi-même.

J’avais surtout plein de nouveaux jeux complètement addictifs sur mon téléphone.

Maintenant que l’eau a coulé sous les ponts et que l’emploi du temps se détend, mais surtout que j’ai passé tellement de niveaux sur mes jeux de malade mental que je me retrouve bloquée parce que c’est trop difficile et que ça m’énerve, je peux reprendre en toute sérénité. Mr Patate est content. Pour fêter le retour de Sofhy sur la toile, quoi de mieux qu’un sujet qui parle à tous : les

Avec ce temps tout gris et tout pluvieux, autant se remonter le moral en commençant à penser aux vacances d’été !

Nous concernant, notre destination préférée jusqu’ici : la . 3 ans qu’on s’exile là-bas en amoureux pendant le mois de juin.

Corse du Sud

Comme nous avons la chance d’avoir un collègue qui a un mobil home en Corse du Sud, nos vacances sont toutes trouvées pour nous. Quelques mots gentils, un regard de velours, petits battements de cils bien placés, un joli sourire, et hop ! Une réservation de 2 semaines nous tombe entre les mains. Un sourire peut faire beaucoup de choses.

Corse du Sud

L’avantage de la Corse, c’est que tout le monde y trouve son compte : la mer pour ceux qui ne peuvent pas se passer de la plage, la montagne pour ceux qui aiment l’air frais de l’altitude et la randonnée escarpée, le maquis pour ceux qui aiment la campagne et la randonnée pas escarpée. 

Quand on n’a pas beaucoup de moyens, c’est la destination idéale pour avoir l’impression d’être parti loinnnnnn pour un budget qui peut être tout à fait raisonnable. 

Les plages Corses sont très réputées. Certaines font même partie des plus belles plages du monde. Du bleu partout, une eau à température idéale laissant apparaître des petits poissons… Digne des tropiques sans avoir une chaleur écrasante qui vous fait suer au moindre mouvement. Quoi que…

Ça nous fait presque oublier qu’on est toujours en France.

Baie de Santa Giulia

Pour s’y rendre, plusieurs solutions : le bateau, ou l’avion. L’avantage du bateau, c’est qu’on peut remplir sa voiture à fond les ballons et amener toutes ses affaires préférées. Et c’est plus pratique pour vadrouiller. Mais ça prend plus de temps que l’avion. Mais avec l’avion, on léger. Et il faudra sûrement prévoir une voiture de location sur place.

A vous de trancher quoi. 🙂

Le mobil home de notre collègue est situé à Porto-Vecchio. Nous sommes donc plutôt restés en Corse du Sud. Nous avons fait pas mal de plage, quelques petites activités, et beaucoup, beaucoup de bons restaurants. Parce que pour nous, les vacances idéales, c’est plage / . Oui oui. On prend bien 3 4 kilos à chaque fois. Mais alors… Qu’est ce qu’on mange bien !

On commence à penser à stocker nos réserves pour l’hiver, c’est fait exprès.

L’avantage d’y aller en juin, c’est qu’il n’y a pas encore trop de monde.

La saison commence à peine, on peut choisir son emplacement sur la plage sans être collé à 50 serviettes inconnues qui nous balancent du sable toutes les 2 minutes – on peut même installer un coin pique-nique pour 10 personnes. On peut se garer globalement sans aucun problème. J’ai eu des frissons partout rien qu’à m’imaginer devoir me garer en pleine saison. Ce doit être un cauchemar. Mais alors… De quoi gâcher tes vacances.

Mais surtout, on a beaucoup plus de chance de manger de la vraie charcuterie Corse. Et oui… Car les stocks ne sont pas infinis pour une si petite île… La vraie charcuterie corse se vide très, très rapidement… Pas sûr du tout de pouvoir y goûter au mois d’août.

Et la charcuterie Corse… Han ! C’est indescriptible. Moi qui ne suis pas trop charcuterie… J’ai même mangé la couenne du jambon. D’habitude ça me dégoûte. Mais là… T’es obligé de la manger. Puis le Corse te fout la pression. Ce serait se faire condamner à mort de ne pas la manger. Tu sens bien le regard attentif du corse peser sur toi. Tu sens la tension qui règne dans l’air. Il ne sourcille pas. Non, t’es obligé de la manger. Et en effet… T’es obligé de la manger. C’est incroyable. Il faut le vivre pour le croire.

Je crois que j’ai assez insisté.

Baie de Santa Giulia

J’en connais un à qui ça va donner faim :-p

Pendant nos séjours répétés sur L’Ile de Beauté, nous avons trouvé des restaurants tellement bons, tellement merveilleux, tellement orgasmiques que notre parcours est déjà réfléchi 2 mois avant afin de pouvoir tous les faire, voire même les refaire.

Ca ne nous empêche pas de faire une petite halte aux grands buffets de Narbonne à l’aller :-).

Je vous en parlerai de nos meilleures adresses dans de futurs articles.

Restaurant Corse du sud
Restaurant Corse du sud

Qui dit région touristique dit  bain de foule, marchés locaux, animations le soir, et plein d’activités à faire entre terre et mer. Et même ciel. Parce que c’est des malades. Je vous parlerai des quelques activités que nous avons faites sur place dans de prochains articles.

Si vous êtes motard, la Corse et ses petites routes escarpées pleines de virages devrait vous ravir. On s’est dit qu’un jour on devrait y aller en moto.

Mais en y réfléchissant, vu la tonne de plage qu’on fait, on passerait notre temps à nous habiller / nous déshabiller, et ça, je pense qu’au bout de 2 jours on en aurait très marre.

Par contre, là, aucun problème pour se garer !

Corse du sud

J’avais mal au ventre, j’étais pressée d’arriver, donc j’ai eu la flemme de descendre de la voiture pour prendre la photo héhé

Si je devais résumer tout ça :

  • On mange super bien
  • Il faut absolument manger de la vraie charcuterie corse. Pas celle de Leclerc on a dit hein !
  • C’est joli
  • Il y a la mer, la montagne, la campagne
  • Eviter juillet / août

Notre voyage à suivre dans les prochains articles ?

Si vous avez aimé cet article, notez le !

Notez cet article
[Total: 4 Total: 5]

Pour ne rater aucun article, inscrivez vous à la newsletter :

Le monde de Sofhy est également sur Hellocoton :
Suivez-moi sur Hellocoton

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article? Partagez le avec vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :