Blog de fille ? Mais qui c’est donc cette Sofhy

Juste un blog de fille

Le monde de … Juste un

Bonjour à tous !

Tout d’abord, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog ! J’espère que vous vous y plairez et trouverez tout plein de choses qui vous feront du bien !

Je m’appelle Sofhy, j’ai 26 ans, et habite dans la région toulousaine. Aaahh… Le Sud-Ouest… Pays du canard par excellence ! Y a pas à dire, on est bien dans le Sud, et j’espère pouvoir y rester un bon moment. Vive les courgettes, les poivrons, et les tomates ! Et aussi le canard.

Je suis en couple avec un bel homme aux yeux magnifiquement bleus un peu plus âgé que moi. Je l’appelle Mr Patate, ça lui va comme un gant. Lui et moi, ça a été le coup de foudre. Le vrai. Comme dans les films. Notre rencontre avait tout de l’histoire impossible, mais nous avons décidé de prendre notre courage à 2 mains, de sauter le pas, et de vivre notre vie. Certain(e)s m’ont qualifiée de « petite connasse » (et bien pire, mais nous sommes dans un blog donc je vais rester polie), d’autres de courageuse. Mes parents notamment. Merci papa, merci maman.

Un jour, je vous raconterai notre histoire.

Je suis une personne très indépendante n’ayant pas besoin d’avoir beaucoup de monde autour de moi. Je suis très attachée à ma famille et j’adore mes parents qui ont toujours été là pour moi. J’ai une petite sœur qui est partie vivre en Bolivie où elle mène une vie de rêve. Je ne la vois plus beaucoup, et elle me manque énormément. Maintenant que je suis devenue adulte, je me rends compte que personne ne me comprends mieux qu’elle (Mr Patate aussi, évidemment 😉). Avec elle, je peux parler de tout à cœur ouvert, et ça, c’est bien ! J’ai aussi un grand frère, mais la vie a fait que nous avons un peu perdu contact.

Mr Patate et moi-même formons un couple fusionnel. Tellement que vivre ensemble et travailler ensemble n’est encore pas assez pour nous. Nous rêvons de tout plaquer et aller vivre sur une île, loin de ce monde qui devient de plus en plus fou. On est un peu insociables sur les bords. Nous sommes très bien chez nous, tous les 2. Toujours.

Notre maison accueille en garde alternée 2 enfants, 1 ado / adulte, et un chat. Je les appelle les PiouPious. Grand Piou pour la grande (18 ans), Moyen Piou pour le moyen (11 ans), et Petit Piou pour la dernière (8 ans). Je ne suis pas leur mère, mais je me permets de rigoler doucement à la tronche de ceux qui me lancent un « tu comprendras quand tu auras des enfants ». C’est bon Madame, j’ai déjà capté le truc, merci. Parce que pour les gens, je n’ai pas d’enfants. Certes. Il n’empêche que…

En gros, je dirais que pour tout ce qui est gérer l’intendance des enfants, je connais bien. Par contre, en ce qui concerne l’amour inconditionnel qu’une mère peut ressentir, là, j’admets que je ne suis pas au top, forcément. Je le comprends, mais ne le mesure pas. Pour le moment. 

Concernant le chat, il fait sa vie et ne revient à la maison que pour manger, parfois pour faire des câlins, mais c’est rare. De temps en temps, pour nous remercier, il met sur notre paillasson des souris décapitées et éviscérées. Je n’ai jamais vu un chat aussi généreux.

Je travaille dans un hôpital. Je fais des photo d’os fracturés. Aaaaah ces fonctionnaires ! Cancer du système ! Il faut les exterminer ! Détrompez-vous, le personnel hospitalier n’a rien à voir avec l’idée qu’on se fait des fonctionnaires. Non, on ne branle pas. Non, notre vie professionnelle n’est pas rythmée autour de la pause-café.
Horaires qui changent en permanence, travail de nuit, travail le week-end pendant que toute la famille est tranquillou à la maison… C’est pas toujours évident. Mais il y a aussi des points positifs ! Avec des horaires irréguliers, impossible d’avoir un train-train quotidien qui peut nous peser moralement.

N’oublions pas que le service public, ce sont ceux qui prennent soin de la population. C’est la sécurité, la santé, l’éducation, la justice, l’entretient de notre petit monde, et tout ça, accessible à tous. Le jour où vous vous scratcherez dans un fossé en voiture, vous serez bien contents qu’on vienne vous repêcher sans qu’on fouille vos poches à la recherche de votre carte bleue avant de vous soigner. Bref… Je m’égare. J’avais des comptes à régler.

Dans la vie en général, je suis une personne plutôt discrète. Moins je me ferais remarquer, mieux ce sera ! Ça ne m’empêche pas d’avoir mon petit caractère et d’être légèrement impulsive. Je me rapproche doucement de la trentaine, et je déteste ça. Oui, parce que depuis que  je suis entrée dans le monde du travail, je me rends compte que les gens aimeraient tous retourner à leurs 20 ans. J’ai donc compris par la force des choses que j’étais dans les plus belles années de ma vie. Mais le temps passe à une vitesse folle, et vieillir me fait peur. Je suis très bien dans ma vingtaine, et aimerais y rester éternellement. 

Je suis une personne plutôt tête en l’air, championne de la perte d’objets, indécise de la vie (incapable de prendre la moindre décision, aussi futile soit-elle), et reine de la loose de l’extrême. Mais je me soigne.

Petite particularité personnelle, je donne des noms aux objets qui me tiennent particulièrement à cœur. Ma voiture s’appelle Gwladys, mon ordinateur Paul, ma liseuse Louis, ma moto Judith… Ils sont comme mes enfants. Pas touch’ sous peine de se faire décapiter.

Vous l’aurez compris, j’ai mon permis moto depuis maintenant 2 ans. C’est Mr Patate qui m’a refilé le truc. Pourtant, je n’ai jamais été attirée par les motos. J’ai passé mon permis 2 fois. Pas que je sois une grosse quiche (quoi que), c’est juste que j’ai pas compris que le Monsieur à la mine sévère me demandait de refaire l’exercice. J’en enchaîné avec le suivant, il l’a compté comme une faute de parcours, et j’ai été recalée direct. Tête en l’air on a dit.

La bouffe, pour moi, c’est sacré. J’aime manger. La pause repas est pour moi un des meilleurs moments de la journée. Je suis heureuse de passer à table, presque triste quand j’ai terminé. Les repas de famille me rendent toute jouasse, parce que je sais que je vais bien manger et me faire exploser le ventre. N’essayez même pas de me parler pendant un repas. Quand je mange, je mange. Aucune interaction sociable n’est possible. Parler pendant que je mange me coupe dans mon élan d’appréciation de la nourriture, et m’empêche tout kiff stomacal. Et puis de toute façon, ma maman m’a toujours dit que c’était pas bien de parler la bouche pleine.

La cuisine est une de mes grandes passions, surtout la pâtisserie. Parfois, je me demande pourquoi je n’ai pas voulu en faire mon métier. Je suis carrément sucre-addict. Si je ne mange pas de sucre pendant 1 jour, je ressens les effets du manque direct. Dans ma tête, c’est la danse des pâtisseries. En permanence. Pour vous donner une idée : c’est comme si vous voyiez passer devant vos yeux à longueur de journée des tartes, des entremets, des cakes, des mousses au chocolat… C’en est limite maladif, et je suis obligée contrôler mes pulsions de pâtisserie sinon je passerai mes journées à pâtisser, et nous deviendrons tous obèses. Ainsi, vous comprendrez aisément qu’un de mes plus grands rêves serait de pouvoir manger tout ce que je veux sans grossir. Et éventuellement d’être riche pour pouvoir couvrir de cadeaux mes proches, et acheter à Mr Patate la moto de ses rêves.  

La journée parfaite pour moi, c’est une journée à la maison à lire sous mon plaid poilu et à manger des gâteaux avec un bon thé bien chaud. S’il en plus il y a un petit feu de cheminée crépitant, alors là, c’est l’extase. Avec Mr Patate bien sûr. Je ne le mentionne pas forcément, mais il fait partie de tout parce qu’on est toujours collés. Rien ne se fera sans lui.

Je peux être extrêêêêêêêêêêêmement généreuse, comme je peux être très égoïste. Notamment en ce qui concerne la bouffe. Surtout si c’est bon. Malheur à celui qui essayera de piquer dans mon assiette. Il risque de se retrouver avec une fourchette plantée dans la main. Faut bien défendre son bifteck… Que voulez-vous… Seul Mr Patate a droit à ma générosité la plus pure. Lui, c’est un VIP. Il mérite le meilleur. 

Bref… Et me voilà avec mon blog.

Ce blog, c’est Mr Patate qui a eu l’idée. Si vous allez voir « La petite histoire de mon expérience blogging » vous saurez tout, dans les moindres détails de sa création.

Il me représente à 100%, j’y mets tout ce que j’aime. Des partages de petites choses, de lecture, de conseils, des recettes, des histoires de vie… Toujours en essayant de ne pas se prendre au sérieux. C’est un blog fourre-tout, un peu le carnet de ma vie, un blog de fille.

J’espère que mon univers vous plaira et que vous y trouverez cotre compte ! 🙂

N’hésitez pas à me laisser une petite marque de votre passage, positive ou négative (positif c’est quand même mieux, mais le négatif aide aussi à s’améliorer), ça fait toujours plaisir !

Bonne lecture, et bienvenue dans Le Monde de Sofhy
Juste un blog de fille comme dirait Mr Patate.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :